Comment les orchestres vivent-ils l’ère numérique ?

Comment ne pas être tenté, en tant que spectateurs par une  offre de plus en plus importante de vidéos disponibles sur Internet ? Sur Youtube circule un grand nombre de concerts intégraux de grands orchestres. Ces vidéos, totalement gratuites permettent au public de revoir ou découvrir certaines œuvres, très facilement, c’est certain. Mais, en termes de restitution ce ne sont pas des conditions optimales de son et d’images…. Medici TV, offre quant à elle un service de vidéo à la demande : le spectateur achète, ou bien moyennement abonnement, a accès à un grand nombre de concerts et documentaires, bref un service de streaming de la vidéo classique…Il est vrai qu’aujourd’hui on écoute beaucoup avec ses yeux, et qu’une version filmée donne un meilleur accès visuel, mais tout de même, cela est-il vraiment l’essence même du concert ?

La question est de savoir si le public va finir par préférer écouter – enfin regarder un concert à domicile, sur son écran d’ordinateur, de télévision, ou bien de téléphone.

Toujours est-il qu’au hasard de mes recherches,  j’ai parcouru un certain nombre de sites web d’orchestres, et ceux-ci, bien loin de craindre l’outil numérique n’hésitent  pas à s’en servir. Il ne s’agit pas d’un service de mise à disposition gratuite d’intégrales de concerts,  mais d’extraits bien sélectionnés, de petits documentaires : ici le concert d’ouverture d’un nouvel auditorium, là le concert jeune public, la répétition générale, le reportage de la télévision régionale…mettant tous en valeur le travail de l’orchestre, le directeur artistique, la qualité des concerts…Bref le numérique et la vidéo sont un outil de communication, de promotion. Ces documents vidéos sont présents, soit sur les sites des orchestres, soit directement sur leur chaîne Youtube qui devient alors un véritable outil de communication et de promotion, une vitrine numérique en quelque sorte.

Les Berliner Philarmoniker ont eu l’idée la plus originale : ils proposent en ligne un service de vidéos de leurs concerts à la demande, en live ou bien en archives. C’est le «Digital Concert Hall ».

Quand on sait que 64 % de la musique du net passe par Youtube, certains peuvent croire à un danger potentiel pour le spectacle vivant, je pense que rien ne remplacera l’expérience sonore et émotionnelle du concert.

Voici pour conclure une petite citation de Charles Munch qui illustre l’atmosphère qui précède le début du concert quand le chef s’apprête à donner l’attaque « …l’air est survolté. On sent qu’il va se produire un phénomène exceptionnel… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s