À l’iMusic school, il y a presque Zac Efron

Une fois n’est pas coutume, je commence cet article par un avertissement : les propos qui suivent ont été élaborés à partir non pas d’une inscription à cette école, mais de ce que j’ai pu relever sur le site internet de présentation, il s’agit donc d’informations parcellaires qui gagneraient à être complétées notamment par des expériences vécues.

Image_iMusic_school

Car non, je ne me suis pas inscrite à l’iMusic school, je n’ai pas fait un versement à partir de 14,90€ par mois sans engagement, l’onglet « accès aux membres » reste pour moi une lourde porte close sombre et infranchissable (même si on nous en propose tout de même un aperçu ici), et je n’ai donc pas accès aux précieux contenus divulgués par les professeurs stars, prostars ou starfesseurs à votre convenance.

L’iMusic school est en effet une école de musique en ligne, enfin vous l’avez compris, pas une scolastique école et encore moins un conservateur conservatoire, mais bien une music school, qui plus est qui est « i » ce qui est, vous en conviendrez, so in.
Elle propose des cours d’instruments liés aux musiques actuelles (guitare, guitare basse, ukulélé, trompette, deejaying, MAO, batterie, piano, chant, harmonica) pour tous niveaux. L’abonnement se fait par forfait contenant des cours avec la star de votre choix (Keziah Jones, Sanseverino, Maxime Le Forestier, Mademoiselle K… par exemple pour la guitare, qui est tout de même de loin l’instrument le plus fourni), des cours de « solfège » et d’harmonie, ainsi que des playbacks interactifs.

Surfant notamment sur le succès des tutoriels musicaux sur Youtube, et certainement d’expériences du même acabit livrées aux Etats-Unis (en tout cas mon Mac me proposait déjà depuis quelques années mais dans une moindre mesure de tels cours payants avec des stars étatsuniennes), cette iMusic school a le mérite d’avoir structuré l’offre pédagogique en cours progressifs, et d’y avoir associé non plus Joe votre voisin texan, mais bien des artistes dont vous êtes éperdument épris depuis le 1er jour et que vous avez le plaisir de tutoyer mentalement derrière votre écran. Le succès de l’école ne s’est pas fait attendre puisque le site annonce 15 000 personnes lui ayant « déjà fait confiance » (sont-ce là des inscriptions ?), et se dit « la première école de musique en ligne » (reste à savoir s’il s’agit là d’une considération chronologique ou de taux d’inscription).

À défaut de proposer un cours avec une interaction directe avec le professeur comme il était question dans mon précédent article, le site propose néanmoins à ses inscrits de communiquer par email et d’envoyer de l’audio / vidéo afin d’avoir un retour de l’équipe ou de son professeur, ce qui est tout de même « mieux que rien ». Bien sûr, la formule n’est pas sans susciter des interrogations, et notamment celle-ci : est-ce que le plaisir d’être face à son idole pallie en motivation pour l’apprenti musicien le manque d’outils pédagogiques dont disposent les artistes stars qui pour leur grande majorité n’ont pas de formation d’enseignant ?

Quoi qu’on en pense, ce type d’enseignement à distance devrait continuer à se développer fortement, et même si on peut penser que certaines valeurs se perdent, cette structure prouve qu’une chose reste intemporelle : l’appétence pour le plaisir que procure la musique et son apprentissage…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s