De la musique pour les yeux

L’art visuel au service de la musique n’est pas franchement une nouveauté. On a pu en retrouver dans les spectacles monumentaux de Jean-Michel Jarre (Ahh oui les pyramides!) ou des Pink Floyd, pour ne citer que les plus célèbres. Des installations, comme on dit dans le jargon, dans lesquelles couleurs, lumières et effets graphiques se meuvent parmi la musique. Avec les avancées technologiques, c’est un art qui se développe de plus en plus, trouve de nombreux adeptes et s’intègre même dans des spécialités d’apprentissage (On ne compte plus les Masters spécialisés dans l’art visuel adapté à la musique… et vice versa).

Les créations visuelles pour l’évènementiel sont de plus en plus en vogue et les entreprises ou collectifs proposant leur services se multiplient. Ces collectifs s’associent souvent avec des artistes Electro, dont le jeu de scène, particulièrement minimaliste, est agrémenté par ces effets visuels ce qui donnent une dimension artistique grandiose, une fusion complète entre les arts, un envoutement pour le public.

J’aimerais ainsi faire un focus sur le collectif Scale. Le collectif Scale, c’est d’abord deux hommes, Vincent et Joachim, respectivement Motion Designer et Ingénieur du Son/ Graphiste qui ont décidé de développer l’intérêt qu’ils portaient à la création d’images et de rassembler leurs compétences pour des concerts, en majorité, mais qui peuvent aussi s’étendre au théâtre ou dans le cadre d’expositions.

Un art visuel regroupant des compilations d’images, jouant sur la 3D qui porte le nom poétique de VJing (Vidéo Jocking, en référence au DJing pour la musique).

Le collectif s’est notamment illustré en accompagnant le pianiste « 2.0 » Francesco Tristano en Mars 2013 à Potsdam, ou encore le DJ Agoria, pour un projet de grande envergure depuis 2012 : la tournée européenne Forms (et acclamée de toute part dans les nombreux festivals). Un projet particulièrement ambitieux composé de 600 visuels « mixés » directement sur scène, en fonction du set d’Agoria. Basé sur un concept original du DJ, à savoir revenir sur les bases de l’histoire de la musique électronique. Un show spectaculaire où la musique live est en adéquation avec le visuel, une sorte d’improvisation conjointe.

Scale a prouvé qu’ils étaient passés maitres dans le VJing grandiose lors de shows monumentaux mais ils ne sont pas en reste en ce qui concerne le graphisme plus minimaliste. C’est lors du concert du pianiste jazz Edouard Ferlet à l’occasion du festival de Jazz à Saint-Germain des Près (Poke Julie) que j’ai pu assister à l’une des performances du collectif, et pas des moindres.

ferlet

(source image : Pascal Bouclier // Jazz à Saint-Germain des Près)

Le lieu du concert, à savoir le célèbre amphithéâtre Richelieu dans la prestigieuse université de la Sorbonne, était mis à contribution et faisait parti intégrante du show. Alors qu’Édouard Ferlet se déchainait avec panache sur son piano en réinterprétant Bach version jazz (Think Bach Different), le travail visuel du collectif était concentré sur l’oeuvre pictural surplombant la scène de l’amphithéâtre, peinte en 1894 par P.A.J. Dagnan-Bouveret. Un jeu visuel de « déconstruction », mêlant un graphisme minutieux, des lasers épousant les contours de l’oeuvre et un travail sur la lumière et l’obscurité. Un travail de précision qui, complétant sans étouffer le jeu du pianiste, a laissé le public (et moi-même) conquis.

À titre de comparaison, un extrait du projet Forms d’Agoria

Et pour le plaisir, un extrait de l’un des shows les plus impressionnants en matière d’art visuel de ces dernières années par le groupe de Trip-Hop Massive Attack

(Et la musique est plutôt sympa aussi.)

Advertisements

Une réflexion sur “De la musique pour les yeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s