Galette (&)co

Quid des nouveautés de ces derniers mois en matière de Vinyle et écho aux articles de mes camarades sur le sujet.

Ou comment mettre à peu près tout le monde d’accord entre les avancées technologiques numériques et la tradition de la célèbre galette noire : L’imprimante 3D.

Depuis le retour en force de la platine vinyle, nous nous étions déjà familiarisés avec la conversion des vinyles vers les fichiers MP3 à la maison, cependant le contraire n’était jusqu’alors qu’une rêverie de plus pour les fans. Ceci est maintenant chose faite.

C’est une ingénieure californienne, Amanda Ghassaei, qui a fait le buzz au tout début de l’année 2013 en créant, grâce à de multiples impressions 3D sur l’imprimante à séchage UV résine Object Connex500 – une des plus précises du marché actuel-, un vinyle home-made. Afin d’optimiser au maximum la lecture, elle a crée un programme permettant de transférer les données audio et de les appliquer automatiquement à un format de fichier 3D.

vinyle

 Le résultat est bien inférieur à la qualité d’un fichier MP3 (11 kHz – soit ¼ d’une qualité MP3 standard) mais l’expérience n’en est qu’à ses balbutiements et on peut être curieux des avancées possible grâce aux imprimantes 3D qui vont sans nul doute permettre aux petits génies qui sommeillent en nous les créations les plus inventives.

Amanda explique le procédé à Wired Magazine.

Le résultat de cette opération, avec une playlist plutôt plaisante →

Amanda a de nouveau fait parler d’elle quelques mois plus tard grâce à la reproduction de MP3 sur un autre support : le bois !

Pour ce faire, elle a développé une méthode de fabrication grâce à un cutter laser. Même si le son est toujours approximatif (et avec une qualité encore plus faible que la précédente, 4,5 kHz) mais la musique est tout à fait reconnaissable. (En tout cas avec du Radiohead c’est plutôt intéressant, non?)

 

 Un objet de curiosité en somme, pas franchement adéquat pour les mélomanes en quête d’aventures sensorielles nouvelles mais on peut tout de même saluer l’ingéniosité de cette jeune diplômée spécialisée en physique et en chimie. Et pour du Do It Yourself, la prouesse est à applaudir.

Curieuse des possibilités infinies offertes par les divers matériaux, Amanda a fait savoir qu’elle ne s’arrêterait pas là, on peut donc s’attendre à de nouvelles curiosités de sa part. Alors, quelle sera sa prochaine invention ?

Pour en savoir plus sur les travaux d’Amanda Ghassaei ->

http://www.amandaghassaei.com/index.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s