Le Blu-Ray Pure Audio : Un pari sur le physique

131175

Dans une période où l’industrie phonographique est en pleine interrogation face au futur du support physique, deux tendances tendent à s’affirmer. D’une part, les mélomanes avertis et soucieux de la qualité sonore de leur musique. Ils se manifestent à travers l’achat de vinyles, d’enceintes ou de casques audio mettant en valeur leur musique. Et d’autres parts, l’individu qui n’hésitera pas à télécharger sa musique où à l’écouter en streaming sans prendre en compte la qualité sonore perdue lors de la compression du fichier en mp3.

En 2013, le marché audio affichait une croissance fulgurante des ventes en France avec une augmentation de 75% pour les chaînes Hifi, de 147% pour les enceintes portables, de 93% pour les barres de son avec un confortable et de 12% pour les amplificateurs hifi de salon. Ces chiffres prouvent qu’un intérêt grandissant pour la qualité sonore se développe.

C’est sur cette hypothèse que Pascal Nègre, PDG d’Universal Music, a bâti son projet d’un nouveau support physique remettant au goût du jour le multimédia de haute qualité en créant le Blu-Ray Pure Audio.

“Pour la première fois on va entendre ce que l’artiste a entendu, quand il a crée son oeuvre en studio”. Pascal Nègre lors du lancement du Blu-Ray Pure Audio.

« Le son va pouvoir revenir fidèle à l’original pour le contenu » Nicolas Berenger, vice-président du Simavelec.

Avec la France comme « pays test » du Blu-Ray Pure Audio, ce format unique a d’abord été édité pour 36 références au lancement, en mai 2013. Le catalogue s’est rapidement accru avec 74 titres en novembre 2013 et une quarantaine éditée par Sony Music au cours de cette année. On y trouve des artistes anciens tels que Nina Simone, Serge Gainsburg, Bob Marley ou Miles Davis. Un petit bémol est ainsi à soulevé pour savoir si Universal ne visait pas déjà une population habituée à l’achat de phonogrammes contrairement à la nouvelle génération qui est ancrée dans l’ère dématérialisée. Ce sont des artistes qui, pour beaucoup, ont surement déjà été entendu en K7 et/ou CD.

Cependant, afin de satisfaire l’ensemble de la population, une fonction MShuttle est vendue avec le Blu-Ray Pure Audio. Elle permet de télécharger l’album au format MP3, WAC ou FLA sur hifipureaudio.com en toute légalité (pas besoin de s’acquitter des Digital Right Management), à l’aide d’un voucher se trouvant à l’intérieur du produit avec une limitation à deux téléchargements. La qualité du fichier compressé est relativement le même que l’original.

Capture d’écran 2014-04-14 à 15.56.20 (1)

Pourtant, une question reste à élucider : La capacité du Blu-Ray Pure Audio qui est de 25 à 50 Go pourrait largement contenir ces fichiers au format MP3, alors pourquoi passer par un site annexe pour l’obtenir ?
Cela doit être du à l’impossibilité de copier le Blu-Ray Pure Audio sans compter le besoin d’avoir un ordinateur compatible au Blu-Ray afin de lire son contenu.

L’une des caractéristiques du Blu-Ray Pure Audio est qu’il ne nécessite pas d’acquérir un nouvel appareil. Un simple lecteur Blu-Ray permet sa lecture. D’après le SEVN (Syndicat de l’édition vidéo numérique), 32% des foyers seraient équipés d’un lecteur Blu-Ray avec une estimation à 50% pour 2014 (prenant en compte les lecteurs Blu-Ray, les consoles telles que PS3 de Sony et les box de fournisseurs internet tels que Freebox).

Actuellement, il n’est pas possible d’obtenir le chiffre d’affaire d’Universal Music. Mais sa promotion lors de la semaine du son, qui se tenait du 27 janvier au 9 février dernier au studio de la maison de la radio avec les grands acteurs de l’industrie électronique a su être convaincant.

Comme l’a proclamé Jean-Luc Hees, président de Radio France « Le fast-food a ses limites ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s