Cafés-Cultures: un dispositif prometteur

index

Les 16 et 17 janvier 2008, les premières rencontres nationales des Cafés Cultures se sont déroulées à Nantes, lors des Biennales Internationales du Spectacle. Ces rencontres, qui ont réunis plus de 700 participants (Exploitants de cafés de toute la France, chercheurs, universitaires, artistes, acteurs culturels, syndicats, collectivités territoriales, élus… ) s’articulaient autour de trois axes : culturel, social et économique.

Depuis cela, fort d’une première expérience réussie en 2012, le Conseil Régional des Pays de la Loire qui assure l’expérimentation du dispositif a relancé le dispositif cafés-cultures en 2013, dans la perspective d’un élargissement national en 2014.

 Cafés-Culture : Quèsaco ??

Le principe même des Cafés CultuOK12res est de permettre aux bars de développer leurs activités culturelles et musicales en précisant le cadre de la programmation et la diffusion des artistes amateurs et professionnels. «Nous proposons de permettre l’exposition de la pratique amateur tout en recréant et dynamisant un bassin d’emploi pour les artistes professionnels.»[1]

Un « café cultures » est avant tout un établissement règlementé où l’on peut y consommer des boissons, c’est-à-dire un débit de boissons. Enregistrés au registre des commerces, les cafés emploient des salariés, selon la taille et l’activité économique du lieu. Mais les Cafés-Cultures peuvent aussi se définir par leur rôle :

Au niveau culturel :

–          Un lieu d’accès à la culture pour tous.

–          Un lieu « Starter », permettant aux musiciens et artistes néo professionnels ou amateurs de réaliser leurs premières scènes de proximité.

–           Un lieu de promotion pour les projets artistiques, tant en direction du public que des professionnels.

–           Un lieu d’expérimentations, de « rodage » de nouvelles pratiques.

–          Un lieu de proximité dans la relation entre les artistes et le public.

–          Un lieu d’exercice professionnel pour les artistes.

Au niveau économique :

–          C’est un bassin d’emplois : Salariés du café, prestataires, salariés des arts et de la culture…

–          C’est un lieu aux normes règlementaires et commerciales…

–           C’est un artisan du développement économique local.

Au niveau social :

–           lien social,

–           brassages et rencontre des publics,

–           régulation des comportements et des consommations,

–           lieu de paroles et d’échanges,

–          lieu de droit à la fête,

–          aménagement du territoire (urbain, suburbain ou rural).

Un dispositif en soutien aux artistes interprètes

La situation des artistes professionnels se produisant dans des cafés en France n’est viable économiquement et légalement que dans très peu de cas. Les représentations sont dans la plupart des cas non déclarées, et ne rentrent que dans peu de cas dans le cadre des annexes 8 et 10 de la convention de l’assurance chômage, ce qui amplifie les conditions de travail souvent précaire des artistes interprètes. D’où l’urgence de mettre en place des dispositifs solides ayant à cœur de résoudre les problèmes d’emploi artistique dans le secteur de l’interprétariat : L’installation du dispositif permet d’apporter un complément financier afin de rémunérer les artistes interprètes, tout en respectant le droit social.

Depuis plusieurs décennies la prise en charge financière de l’emploi artistique (Etat et Collectivités territoriales), tout comme son développement, est au cœur des débats, des confrontations, voire des réformes. La crise de l’emploi d’une partie des artistes de musiques actuelles, est aujourd’hui amplifiée par la remise en cause de financements publics.

Pourtant, l’enjeu des cafés-cultures semble être une des priorités des politiques publiques en matière de culture : le soutien des politiques publiques, sa bonne articulation et sa répartition entre l’Etat (représenté par les actions du Ministère de la Culture et de la Communication et des autres ministères ayant une implication dans la culture) et les Collectivités locales.

Cela interroge sur comment, en 2014, les politiques publiques culturelles pensent leur rapport aux politiques publiques territorialisées.

La question de l’emploi des artistes interprètes  a été posée comme thème lors d’un débat initié par le Snam-Cgt à l’occasion des MaMA 2010, ci dessous à l’écoute, les débats lors de l’évènement en date du 16 octobre 2010 (disponible à l’écoute également sur le site du MaMA):

http://www.snam-cgt.org/spip.php?article343

Une expérimentation réussie dans les Pays de la Loire

L’expérimentation du dispositif dans les Pays de la Loire nous montre un bel exemple de la gestion culturelle décentralisée voulue pour encadrer le dispositif : le bilan des années consécutives 2012, 2013 et 2014 de l’expérimentation, même s’il reste provisoire est assez positif, et lorsqu’en 2011, l’Etat n’intervient pas financièrement dans le dispositif mais dans son fonctionnement, la région Pays de la Loire montre son attachement profond au projet et investit 100 000 euros.

A l’heure du bilan, les premiers chiffres s’avèrent très positifs puisque 62 cafés ont fait des demandes d’aides pour 396 concerts et un total de 1019 cachets. Au final, ce sont près de 900 journées de travail qui ont été aidés au travers cette expérimentation régionale.

Aujourd’hui, aucun communiqué officiel ne fait état de l’avancement de la question de l’élargissement du dispositif « Cafés-Cultures » à l’échelon national.

 

 

[1] Pétition pour que vivent les cafés-cultures, SNAM- mars 2009 : www.snam-cgt.org/spip.php?article234

 

Advertisements

Une réflexion sur “Cafés-Cultures: un dispositif prometteur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s