Spotify fait évoluer la pub sur sa plateforme

Spotify, forte de son attractivité auprès des marques, réfléchit à de nouveaux modèles pour rendre la publicité moins intrusive et plus ciblée.

« win-win ». Une expression qui revient souvent lorsqu’on évoque l’association entre les industries musicales et les agences publicitaires, (et qui n’a rien à voir avec les cris d’un bébé puisque nous parlons tous anglais). Le « win win » c’est trouver une solution qui satisfasse à la fois le consommateur, les marques et l’industrie musicale. Spotify, leader mondial du streaming, avec 40 millions d’utilisateurs actifs et ses 10 millions d’abonnés premium, a généré sur les seuls neuf derniers mois 900% d’augmentation de ses revenus publicitaires sur supports mobiles. Une telle croissance le propulse comme acteur incontournable du milieu de la pub et l’oblige à réfléchir à de nouveaux outils.

images-5

Actuellement en discussion avec les non moins prestigieux McDonald’s, Kraft, Wells Fargo, Samsung, Ford, Coca-Cola et Nike, la plateforme souhaite lancer avant la fin de l’année un nouveau produit publicitaire qui soit interactif et non plus intrusif. L’idée est de rendre la publicité tellement intéressante pour le consommateur, pour qu’il ne la vive plus comme une longue plage d’ennui et d’attente…« C’est un nouveau contenu win-win pour les consommateurs et pour les marques » s’est félicité Jeff Levick, le Chief Sales, Marketing and International Growth Officer, lors d’une présentation officielle aux Cannes Lions, le 18 juin. « Quand le consommateur la choisit, la pub devient du contenu. Notre but ultime est de faire de la pub une valeur ajoutée et non plus une interruption. »

images-4

Pour que la publicité plaise au consommateur, il faut qu’elle soit ciblée… La plate-forme a donc racheté Echo Nest il y a trois mois, histoire d’affiner la connaissance de sa cible. Echo Nest dispose en effet d’une technologie de suggestion de contenus musicaux performante ainsi que du matériel nécessaire pour mettre rapidement sur pied des extensions qui exploitent les bases de données. Pour changer la perception de la pub par le consommateur, et plaire à ses partenaires publicitaires (partie non négligeable dans cette alliance win-win à trois) Spotify va devoir fouiller, trier les données du consommateur et surtout… engranger plus de données ! Nous allons toujours un peu plus vers un amoindrissement de la protection de la vie privée sur internet.
Ouin.
Ouin.

Ceci dit, dans un contexte où l’industrie musicale est en crise, Spotify tire son épingle du jeu en cherchant à déployer des solutions inventives et originales pour rémunérer ses contenus, et ce depuis plusieurs années. Déjà, en 2010 Spotify s’est associé à Sony Music pour lancer la première application de publicité musicale interactive, grâce à la technologie MXP4. Cette application permettrait aux utilisateurs du service de mixer sur les pistes du dernier album de Mark Ronson. Une idée originale et qui valorisait les potentialités des nouvelles technologies. Mais une idée peut-être moins rentable que l’utilisation des datas…
Le projet verra-t-il le jour ? La suite après une page de pub.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s